4 millions de personnes menacées par l'insécurité alimentaire aiguë, selon la CNSA

Par Haïti Press Network, publié le 10 sept 2020 

La sécurité alimentaire se dégrade de plus en plus en Haïti où 4 millions de personnes se trouvent en situation d'insécurité alimentaire aiguë, selon le dernier rapport de la Coordination nationale de la sécurité alimentaire (CNSA). 

Ces personnes nécessitent une action urgente pour la période allant de septembre 2020 à février 2021, alerte la CNSA. 

Dans des zones comme le haut Nord-Ouest, La Gonâve, le Sud-Est, les zones côtières du Sud et Cité Soleil, une personne sur deux est en crise et est affectée par la situation d’insécurité alimentaire « aiguë élevée ». 

Selon le rapport du Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire, les facteurs déterminants sont du point de vue économique l’inflation, la détérioration du taux de change et la réduction des transferts de fonds. Aussi, le rapport précise que la pandémie de Covid-19, les faibles récoltes agricoles dues à une pluviométrie inférieure à la normale et sans compter les dégâts causés par la tempête tropicale Laura vont accentuer la menace d’aggravation de l’insécurité alimentaire. 

En effet, « les pertes de récoltes, combinées aux restrictions liées à la pandémie de Covid-19 et à l’inflation ont engendré une hausse d’environ 29% de la valeur du panier alimentaire en juin 2020 et ont largement affecté le pouvoir d’achat des ménages les plus pauvres et leur capacité à accéder à la nourriture », lit-on dans le rapport. 

Rappelons qu'après les troubles politiques de 2019, le pays comptait 3,7 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë.