La Cnoha réclame une diminution des prix des produits pétroliers et de première nécessité en Haïti

Par Alter Presse, Haïti, publié le 2 avril 2020 

La Centrale nationale des ouvrières et ouvriers haïtiens (Cnoha) demande au premier ministre de facto, Joseph Jouthe, de prendre des dispositions pour diminuer les prix des produits pétroliers, dans le contexte de propagation de la pandémie de Covid-19, sur le territoire national. 

La Cnoha souhaite égaalement une réduction des prix des produits de première nécessité, pour combattre la vie chère, dans une note transmise à l’agence en ligne AlterPresse. 

Le prix du baril de pétrole, qui est en baisse, depuis la fin de l’année 2019, sur le marché international, est aujourd’hui à son plus bas niveau [1], signale la Cnoha. 

Malgré cette baisse, sur le marché inteernational, la population haïtienne continue de se procurer les produits pétroliers à un prix élevé, sur le marché national. 

La hausse du pétrole constitue aussi l’un des facteurs, qui contribuent à la misère des ouvrières et ouvriers, des paysannes et paysans, des habitantes et habitants dans les quartiers populaires. 

Le contexte de propagation de la pandémie de Covid-19, depuis décembre 2019, en Chine, offre une occasion à l’État de baisser les prix des produits pétroliers sur le marché national. 

Ce qui favoriserait une baisse des tarifs de transports publics (des prix des diff érentes courses sur le territoire national) et des prix des produits essentiels sur le marché national, estime la Centrale nationale des ouvrières et ouvriers haïtiens (Cnoha) . 

L’État est également interpellé à fixer de nouveaux prix, à la baisse, des tarifs des transports en commun, y compris des motos-taxis, sur le territoire national, en Haïti.