Le nom du remplaçant de Jovenel Moïse bientôt connu, selon la Commission de passation de pouvoir

Par Radio Caraïbes, Haïti, publié le 3 novembre 2019 

Après un peu plus d’un mois de rencontres avec des partis politiques et d’autres secteurs de la société civile, la Commission de passation de pouvoir de l’Alternative consensuelle a fini par faire le choix de trois membres de la Cour de cassation donc l’un d’entre eux sera désigné par l’opposition pour remplacer le président de la République dans le cadre de la transition. 

La Commission de passation de pouvoir s’apprête à rendre publics les noms de trois juges à la Cour de cassation qui devront remplacer Jovenel Moïse. 

Le président de la Commission de passation de pouvoir contacté par Le Nouvelliste, Me Gervais Charles, n’a pas voulu parler de choix de la Commission pour le moment. « Nous n’avons pas encore soumis notre rapport à l’assemblée des signataires de l’Alternative consensuelle. Incessamment le rapport sera remis aux membres de l’Alternative », a-t-il confié au Nouvelliste, soulignant qu’il y a encore des discussions sur le choix des trois noms de la Cour de cassation. 

Selon le porte-parole de la Commission de passation de pouvoir, il revient à l’Alternative consensuelle de communiquer au pays le nom de celui qui va remplacer le président parmi les trois des juges de la Cour de cassation choisi par la Commission. Hugues Célestin a souligné que les noms seront connus lundi au plus tard. 

Un membre influent de l’Alternative consensuelle a fait savoir au journal que les juges à la Cour de cassation qui n’ont pas été nommés régulièrement ont automatiquement été écartés des discussions. « Ils ne sont pas éligibles, la Commission de passation de pouvoir les a éliminés », a confié au Nouvelliste notre source qui est un parlementaire en fonction. 

Une autre source, membre de l’Alternative consensuelle, a fait savoir au journal que les choix de la Commission de passation de pouvoir se sont arrêtés sur le président de la Cour de cassation, René Sylvestre, Me Jean-Louis Mécène, le juge le plus ancien de la Cour et le juge le plus jeune de la Cour. « Toutefois, il faut attendre les signataires de l’Alternative consensuelle officialisent ces choix », a fait savoir notre source. 

La commission de passation de pouvoir est ainsi constituée: Me Gervais Charles, Himmler Rébu, Hugues Célestin, Antoine Augustin, Michel Legros, Gary Victor, Antoinette Duclair, Claire Lydie Parent et le père Michel Frantz Grandoit. Le consensus est privilégié dans les prises de décisions de la commission. Cependant à défaut de consensus, les décisions seront adoptées sur une base majoritaire soit 50% plus un.