La grande marche du lundi 29 mars 2021, un « témoignage éloquent » en faveur du respect de la Constitution, dixit le Collectif du 4 décembre 2013

Par Alter Presse, Haïti, publié le 31 mars 2021 

La participation massive de citoyennes et citoyens à la marche pacifique du lundi 29 mars 2021, 34e anniversaire de la Constitution du 29 mars 1987, témoigne de l’engagement de la population haïtienne à faire respecter les prescrits de la Constitution de 1987 et surtout à combattre toutes dérives totalitaires dans le pays, estime le Collectif du 4 décembre 2013, dans une note transmise à l’agence en ligne AlterPresse. 

Le Collectif du 4 décembre 2013 appelle les Haïtiennes et Haïtiens à rester unis et vigilants, dans le combat pour la défense des acquis de la Constitution. 

Après les grandes mobilisations successives, les 14 et 28 février 2021, puis les 7 et 28 mars 2021, sur le territoire national, plusieurs milliers de manifestantes et manifestants se sont mobilisés à nouveau, le lundi 29 mars 2021, dans la capitale, Port-au-Prince, les villes de provinces ainsi qu’à l’étranger, en vue d’exiger le respect de la Constitution et de s’élever contre la dictature en Haïti. 

Lors de cette manifestation du 29 mars 2021, à l’occasion du 34e anniversaire de la Constitution de 1987, plusieurs manifestantes et manifestants portaient des brassards de couleur noire, en souvenir des victimes des actes de criminalité, comme le kidnapping, et des policiers assassinés, en particulier, rappelle le Collectif du 4 décembre 2013. 

Ce regroupement de citoyennes et de citoyens encourage chacune et chacun à continuer de s’engager pour le plus grand respect de la dignité nationale. 

La manifestation du lundi 29 mars 2021, qui dénonçait le projet de référendum illégal du président de facto Jovenel Moïse, pour la mise en oeuvre d’une nouvelle Constitution unilatérale, a abouti au Champ de Mars (principal parc de places publiques à Port-au-Prince), où des agents de la Police nationale d’Haïti (Pnh) ont fait usage de gaz lacrymogènes pour la disperser. 

Des protestataires en colère ont répliqué par des jets de pierres.