Haïti-Justice : Détérioration en prison de l’état de santé du militant politique Arnel Belizaire, selon l’un de ses avocats

Par AlterPresse, Haïti, publié le 6 février 2020 

L’état de santé du militant politique et ancien député, Arnel Belizaire, se détériore dans la prison civile de Croix-des-Bouquets (nord-est de la capitale), informe l’un de ses avocats, Me. Palvin Phizéma, joint au téléphone par l’agence en ligne AlterPresse. 

Arrêté le 30 novembre 2019 à Jacmel (Sud-Est), pour « complot contre la sûreté intérieure de l’Etat », l’ex-parlementaire observe, depuis fin janvier 2020, une grève de faim, pour dénoncer ses mauvaises conditions de détention, explique Me. Phizéma. 

« Les prisonniers sont enfermés dans des espaces sans couloirs, qui ne leur permettent pas de bien respirer. Seulement, un gallon d’eau est disponible pour plusieurs prisonniers », dénonce l’avocat. 

L’Office de la protection de la citoyenne et du citoyen (Opc) s’est dit préoccupé par la détérioration des conditions générales de détention, dans plusieurs prisons, sur le territoire national, en Haïti, dans un communiqué en date du 5 février 2020. 

L’Opc évoque des problèmes, se rapportant au non-respect des garanties judiciaires, à la situation sécuritaire et à l’alimentation des détenus. 

Ce problème d’alimentation des détenus persiste, entre autres, dans d’autres prisons particulièrement les prisons civiles de Jacmel (Sud-Est), de la Croix-des-Bouquets (au nord-est de la capitale), de Jérémie (Grande Anse, une partie du Sud-Ouest) et de Hinche (Plateau central).