Alex Saint-Gardien un Haitien de la diaspora Propose la technologie Blockchain pour eviter les fraudes electorales

Par Ing. Alex Saint-Gardien Jecrois, Tout Haïti, publié en novembre 2018 

J’adresse cette lettre ouverte à tous les Haïtiens qui souhaitent avoir un gouvernement sérieux et viable, qui répond aux besoins de la population de manière ouverte et transparente, sans fraude ni corruption. Un gouvernement qui répond aux votes des Haïtiens et améliore leurs conditions de vie grâce à des infrastructures, des soins de santé, de l’agriculture et des emplois avec des taux de rémunération capables de faire passer les personnes de la pauvreté à un niveau de vie équitable. 

Haïti est devenu  le deuxième pays de l’hémisphère à déclarer son indépendance en 1804 (juste après les Etats-Unis d’Amérique), mais contrairement aux Etats-Unis d’Amérique, nous n’avons pas réussi à mettre en place un gouvernement qui répond aux aspirations de notre peuple. 

Notre système électoral est suranné. Il nous fait perdre beaucoup d’argent investi à tort dans l’impression des bulletins de vote ; somme faramineuse qui aurait pu générer des richesses au bénéfice d’une population démunie au lieu de remplir les poches de politiciens véreux. 

Pour qu’un système de vote réussisse, il doit avant tout tirer sa raison d’être du principe selon lequel chaque personne en âge de voter compte pour une voix et nous prémunir contre la manipulation frauduleuse des données. Pour ce faire, il faut accomplir les tâches suivantes : 

1-  Vérifiez l’identité des électeurs au moyen d’une carte d’identification biométrique qui éliminera la fraude individuelle. « Une personne : un vote ». 

2- Eliminer la possibilité pour un électeur de voter plusieurs fois ce qui permettra d’aboutir à un décompte des voix conformes au nombre de votants. Cela contribuera à renforcer la crédibilité et l’honnêteté du processus électoral « Un homme : un vote ». 

3-  Etablir des liaisons de communications électroniques entre l’isoloir et le siège central électoral afin qu’un décompte des votes puisse être réalisé en un laps de temps (technologie BLOCKCHAIN). 

Les Haïtiens n’ont pas de carte d’identité fiable pouvant servir à soutenir un système électoral capable d’éliminer la fraude. Le système de vote haïtien sur papier ne produit pas de « piste de preuves » permettant de vérifier le vote des personnes et de ne valider que le vote qui n’a pas été corrompu par une intention frauduleuse ou une mauvaise gestion des bulletins de vote. De plus, le système sur support papier retarde considérablement la production des comptes et la proclamation des résultats. En raison de ces faiblesses, il n’est pas possible de lier chaque personne à son vote et de s’assurer que chaque vote est compté avec précision, sans que les votes illégaux soient intentionnellement ajoutés au décompte final. 

En tant qu’Haïtien, j’ai été interpelé par notre système électoral défaillant et la corruption qu’il entretient. Cela m’a encouragé à prendre des mesures pour remédier à la situation et aider mes compatriotes à faire entendre honnêtement leur voix de manière claire dans la sélection des fonctionnaires et les orientations que notre gouvernement prend. Une direction qui répond aux souhaits de l’électeur et non à ceux des politiciens. 

J’ai travaillé avec certains des meilleurs architectes et ingénieurs du secteur américain des technologies de l’information pour concevoir un système de vote électronique qui prend en charge le vote électronique et le vote sur papier sur le sol haïtien et au sein des ambassades et consulats à l’étranger afin que les Haïtiens vivant à l’étranger puissent participer à la vie politique de notre pays. 

Le système JASTGAR eVOTE fournit des cartes d’identification individuelles uniques (UID) basées sur la biométrique qui peuvent être utilisées pour appuyer le vote, ou toute autre opération gouvernementale ou commerciale nécessitant une identification personnelle vérifiable (nous avons nommé le nôtre eCARD). JASTGAR s’est associé aux fabricants de cartes et a développé une méthode de création et de distribution d’UID à chaque haïtien afin de faciliter l’identification individuelle. Nous avons inclus une vérification et une validation du vote sur papier afin de prendre en charge le vote par correspondance, qui inclut une piste de vérification et un moyen de s’assurer que le vote a été compté avec précision. Notre système connecte les bureaux de vote au siège électoral via un système de communication basé sur la Blockchain qui ne peut pas être piraté et qui garantit l’intégrité des données de vote. 

Notre structure de base de données utilise un fichier parent pour les informations d’identification protégées individuelles auxquelles il est impossible d’accéder sans autorisation légale. Les dossiers enfants joints au fichier parent de la personne contiennent des informations biométriques et une gamme complète d’autres documents (certificats de naissance, permis de conduire, immatriculations de véhicules, dossiers scolaires, dossiers militaires, etc.). La base de données servira de référence lorsqu’un électeur vérifie son identité au bureau de vote, garantissant ainsi qu’il n’a pas déjà voté. 

Les procès-verbaux de vote sont transmis des bureaux de vote au siège central électoral au rythme du décompte électronique (c’est-à-dire toutes les 30 minutes), afin que le décompte des votes puisse être retracé en temps quasi réel. Si des erreurs se produisent, un centre d’opérations de vote (VOC) sera alerté et des actions seront entreprises pour répondre à la condition créée par l’erreur afin que les délais de vote soient réduits ou éliminés. 

Nous pensons que notre système peut être développé et mis en oeuvre dans tout le pays pour un coût unique d’environ 70 millions de dollars en un an et demi (élection et identification), avec un cout minimal d’assistance et d’entretien. Les bénéfices pour Haïti seraient de l’ordre de centaines de millions et peut-être même de milliards. 

Nous ferions appel aux entreprises et au personnel haïtiens pour contribuer au développement et au fonctionnement du système électoral afin qu’il puisse devenir une ressource plus précieuse pour la communauté haïtienne. Notre intention est d’aider Haïti à surmonter les problèmes liés au vote, mais également d’aider la population haïtienne de toutes les manières possibles. 

Je suis prêt à présenter notre concept au peuple haïtien et j’ai déjà parlé de ce problème à la radio et la télévision. Pour atteindre nos objectifs, nous avons besoin du soutien de nos compatriotes qui doivent exiger du gouvernement l’implantation au pays d’un système électorale qui élimine toute possibilité de fraude électorale tant individuelle que collective en dotant le pays d’une structure basée sur le principe « UNE PERSONNE, UN VOTE ». J’espère que vous nous aiderez tous à atteindre cet objectif très important. 

Patriotiquement vôtre Ing. Alex Saint-Gardien Jecrois