Le président Martelly lance de concert avec Bill Clinton et Luis Alberto Moreno, le 2ème forum sur l'investissement

Le président Martelly lance de concert avec Bill Clinton et  Luis Alberto Moreno, le 2ème forum sur l'investissement: le président haïtien promet 500.000 emplois sur 3 ans

Port-au-Prince, le mardi 29 Novembre 2011.- Le Président Michel Joseph Martelly s'est engagé mardi à créer au cours des 3 prochaines années, 500,000 emplois dans le pays, dans son discours d'inauguration du 2ème forum sur l'investissement de concert avec l'ancien président americain, Bill Clinton, et le  Président de la Banque Interaméricaine de Développement (BID), Luis Alberto Moreno.

Environ un millier d'hommes et femmes d'affaires étrangers et haïtiens ont participé à la première journée de ces assises qui se déroulent pendant deux jours au Karibe Convention Center à Port-au-Prince,  en vue de permettre aux représentants des diverses entreprises internationales d’identifier des fenêtres d’opportunités dans le pays.

Les invitant  à investir en Haïti, le chef de l'Etat leur a donné la garantie de la création d'un environnement favorable aux affaires avec toute la sécurité nécessaire.

Le chef a expliqué qu'en faisant des affaires en Haïti, les hommes et femmes d'affaires étrangers marqueront un double coup: ils tireront des profits en même temps qu'ils aideront Haïti à se développer

Des actes de violence enregistrés ces dernières semaines dont l'assassinat d'un jeune avocat, avaient constitué une sorte de publicité negative pour le pays.

L'ancien president Clinton a pour sa part promis de s'engager davantage pour favoriser l'investisement en Haïti. Il a demandé aux participants étrangers au forum à faire de la publicité pour Haïti  pour encourager les réticents.

Les emplois et l’éducation sont les clés de la réussite économique du pays, a-t-il déclaré, en invitant les investisseurs présents à s’intéresser aux opportunités qu’offre le pays. « Si chaque haïtien avait un emploi et chaque enfant était à l’école, il n’y aurait pas de problème de restavèk » a déclaré l’envoyé spécial des Nations Unies pour Haïti.

Il a salué la détermination, selon lui, sans précédent, des autorités haïtiennes à changer la situation du pays. Il a formulé le voeu que les actions des ONG soient coordonnées par le gouvernement.

Le président de la BID, Luis Alberto Moreno a de son coté fait part de l’engagement de la communauté internationale à aider Haïti à concrétiser ses objectifs. Haïti est ouvert aux affaires, a déclaré M Moreno qui a salué la présence à cette conférence d’ hommes d’affaires  de plus de 29 pays « venus aider à changer les choses ».

Reconnaissant que le processus sera long en raison des problèmes internes qu’il faudra résoudre, il a évoqué la nécessité de donner une pulsion à la croissance économique. M Moreno a mis en évidence les opportunités d’affaires que présente le pays, surtout dans le secteur du vestimentaire, faisant allusion à sa proximité géographique avec les Etats-Unis qui représentent un marché important dans ce domaine.

Le Premier ministre Garry CONILLE et le Ministre du Commerce et de l'Industrie, Wilson LALEAU ont donné la garantie que des mesures seront prises pour faciliter et sécuriser les investissements.

Des participants au forum se sont réunis en atelier pour discuter d'opportunités dans des secteurs divers, tels le textile, le tourisme, l'agro-business, les infrastructures et le développement.

Il reste maintenant que ces nouvelles promesses et toute la grande mobilisation constatée soient suivies d'effets et d'actions concrètes.

http://www.ahphaiti.org