Épidémie de « ti grip » et de « ti fyèv », le MSPP informe et rassure la population

Écrit par Esdra Jeudy, Le National, Haïti, publié le 7 janvier 2021 

Au cours d’une conférence de presse ce jeudi 6 janvier 2022, autour de l’évolution du coronavirus sur le territoire, le ministre Alex Larsen, accompagné du directeur général du ministère de la Santé publique, Laure Adrien, et de quelque cadre du ministère, s’est prononcé sur cette épidémie de grippe et de fièvre qui sévit dans le pays. Des échantillons sont en train d’être examinés pour déterminer s’il s’agit d’une simple grippe ou du nouveau variant Omicron, informent les responsables. 

Depuis quelques semaines, le pays est confronté à une flambée de cas de grippe et de fièvre. Déjà, presque toutes les familles sont touchées. Nombreux sont ceux qui parlent de Coronavirus, notamment du nouveau variant Omicron. Le ministre Alex Larsen invite la population au calme et à attendre les autorités sanitaires, les seules habilitées à se prononcer en matière de santé publique, a-t-il précisé. 

Toutefois, Le directeur général du ministère, Laure Andrien,  a souligné que nous sommes dans une période où généralement beaucoup de cas de grippe sont enregistrés en Haïti. Mais pour cette fois, il avoue que beaucoup plus de cas sont constatés que d’habitude. Il informe, dans ce sens, que le Laboratoire national de santé publique s’est penché sur le problème, mais les résultats risquent de prendre du temps, car les analyses sont faites à l’extérieur. 

Entre-temps, le docteur Adrien invite la population à la prudence, en appliquant les gestes barrière, à savoir le port du masque, le lavage des mains régulièrement, et l’utilisation de gel hydro alcoolique, afin qu’elle se protège contre le Coronavirus toujours présent sur le territoire, a-t-il martelé. 

En ce qui concerne le cas d’Influenza B, confirmé par le Dr Jean William Pape, Il n’y a pas de quoi s'inquiéter, selon Dr Jacques Boncy, directeur du Laboratoire national de santé publique. Il explique que ce virus de grippe circule en Haïti au moins trois fois par an. Il poursuit en disant que depuis l’année dernière, au niveau du Laboratoire national, ils ont détecté des cas de Covid mélangé avec d'autres grippes en circulation. 

Environ 124 000 personnes ont déjà pris la première dose de vaccins, et 75 000 la deuxième dose. Le pays attend l’arrivée prochaine d’un stock de vaccins Moderna et Pfizer, confient les autorités sanitaires, qui invitent la population à se faire vacciner.