La Caricom reste préoccupée par la crise haïtienne

Par Haïti Press Network, Haïti, publié le 15 décembre 2021 

La Communauté des Caraïbes reste très préoccupée par la crise qui prévaut en Haïti. Sa secrétaire générale, Carla Barnett, soutient le processus de dialogue et de négociation en vue de favoriser une solution haïtienne à cette crise. 

Lors d’une conférence de presse virtuelle, Barnett a affirmé que la Caricom continue de suivre de près la situation en Haïti et se prononce favorablement en faveur du dialogue et de la négociation pour aider à trouver une solution nationale à cette crise. 

S’agissant de la crise du nouveau Coronavirus, Madame Barnett a assuré que les pays membres, dont Haïti, avaient réussi à avoir suffisamment de doses mais n’ont pas réussi à persuader la population de l’importance de se faire vacciner. 

Face à la pandémie, dit-il, l’objectif principal était d’acquérir suffisamment de vaccins pour sauver des vies et permettre la réactivation de l’activité économique, notamment le tourisme. 

Elle affirme que les chefs d’Etat et de gouvernement de la région, l’Agence de santé publique des Caraïbes (Carpha) et le Secrétariat de la Caricom travaillent sans relâche pour maintenir un approvisionnement adéquat en doses ». 

Une initiative entreprise grâce à l’appui des gouvernements de l’Inde, du Royaume-Uni, des États-Unis et du Canada, ainsi qu’à travers le dispositif Covax de l’Organisation Mondiale de la santé (OMS). 

En ce qui concerne le changement climatique, elle affirme que le résultat des négociations de la COP26 à Glasgow, en Écosse, n’a pas répondu à ses attentes, faisant remarquer que les pays de la région sont « parmi les délinquants mineurs », mais portent « le plus grand fardeau de l’impact du changement climatique ».