L’aide cubaine à Haïti

Par Nuria Barbosa Leon, Haïti Liberté, édition du 1er au 7 août 2021

Le peuple haïtien traverse à nouveau une situation de catastrophe à la suite du violent séisme survenu le 14 août, dont le bilan provisoire fait état de plus de 1 900 morts et près de 10 000 blessés, ainsi que plus de 115 000 bâtiments endommagés ou détruits.

Dans ces conditions, une brigade médicale cubaine composée de 253 professionnels vient en aide aux victimes. Le 15 août, elle avait dispensé quelque 600 soins aux patients présentant des 
traumatismes cranio-encéphaliques, des fractures, des blessures, des contusions, des brûlures par écrasement et par friction. 

La situation pourrait être plus dramatique si la dépression tropicale Grace cause davantage de dégâts sur l’île de l’Hispaniola, comme l’annonçaient les prévisions, au moment où l’épidémie de covid-19, qui a tué jusqu’à présent 576 personnes et infecté plus de 20 000 Haïtiens, faisant également des ravages sur l’Île. 

L’aide médicale de Cuba à ce pays voisin a commencé en 1998, avec l’arrivée de quelque 350 coopérants, à la suite des destructions causées par les ouragans George et Mitch. Puis, en 2010, cette assistance est passée à plus de 700 personnes, auxquelles se sont joints 380 diplômés de l’École latino-américaine de médecine. Le tremblement de terre de cette année-là fit près de 300 000 morts. 

Cuba a renforcé sa présence médicale dans ce pays et a élaboré un plan de reconstruction et de renforcement du système de santé haïtien, avec la collaboration d’autres pays comme le Venezuela, le Brésil, le Mexique, le Chili et la Norvège.

En un peu moins de deux semaines après le séisme d’il y a 11 ans, les médecins cubains avaient traité 34 500 patients, effectué 2 728 opérations, dont 1 297 chirurgies complexes, 380 amputations de membres supérieurs et 644 amputations de membres inférieurs. 

De même, l’épidémie de choléra a coûté la vie à 2 707 personnes et les médecins cubains se sont rendus dans les foyers et ont diffusé des messages de prévention et de sensibilisation afin de sauver davantage de personnes, prodiguant des soins dans des endroits difficiles d’accès, notamment dans les zones montagneuses et éloignées des centres urbains. 

Grâce à cette coopération, jusqu’à l’année universitaire 2019-2020, 1 583 étudiants haïtiens avaient obtenu leur diplôme dans nos universités, dont 1 123 en sciences médicales. À l’heure actuelle, 127 Haïtiens font des études à Cuba. 

Haïti peut compter sur la solidarité de Cuba dans toute adversité qui pourrait survenir et, comme l’a déclaré le général d’armée Raul Castro Ruz lors du Sommet de l’Unité de l’Amérique latine et des Caraïbes 2010, « la coopération cubaine et son modeste effort resteront en Haïti autant d’années que nécessaire, si le gouvernement de cette nation en décide ainsi ».

Granma 25 août 2021