Le Tribunal international contre le blocus imposé par les États-Unis à Cuba siège en Europe.

Écrit par Nuria Barbosa León, Haïti Liberté, édition du 29 nov au 2 déc 2023 

Cet événement est le résultat d’une initiative de plusieurs députés européens, avec le soutien d’or-ganisations telles que La Izquierda, l’Association internationale des juristes démocrates, le Réseau des juristes démocrates d’Espagne, des organisations syndicales européennes, le mouvement de solidarité avec Cuba et des associations de Cubains vivant à l’étranger. 

Un Tribunal international contre le blocus imposé par les ÉtatsUnis à Cuba, se tient les 16 et 17 novembre, au siège du Par-lement européen à Bruxelles, en Belgique. Des exposés oraux et écrits sur les dommages causés par cette politique cruelle, non seulement au peuple cubain, mais aussi à d’autres pays, dont de nombreux en Europe, seront présentés au cours de ces deux journées. 

Cet événement est le résultat d’une initiative de plusieurs députés européens, avec le soutien d’organisations telles que La Izquierda, l’Association internationale des juristes démocrates, le Réseau des juristes démocrates d’Espagne, des organisations syndicales européennes, le mouve-ment de solidarité cubain et des associations de Cubains vivant à l’étranger. 

Aux États-Unis, la Guilde nationale des avocats, la Conférence nationale des avocats noirs et le réseau de solidarité avec Cuba ont également apporté leur soutien à cette initiative. 

Plusieurs juristes font office de juges et de procureurs et analysent les témoignages de Cubains, de citoyens européens et étasuniens, victimes du blocus dans des secteurs tels que la santé, la coopé-ration, les communications et le monde des affaires, entre autres. 

Les députés européens Manu Pineda, du Parti communiste espagnol ; Sandra Pereira, du Parti communiste portugais ; Clare Daly, des Indépendants pour le changement d’Irlande et Leila Chaibi, de la France Insoumise, ont été parmi les premiers à exposer l’impact des mesures coercitives unilatérales, leur extraterritorialité et les positions de l’Union européenne à cet égard. 

Homero Acosta Alvarez, secrétaire de l’Assemblée nationale du Pouvoir populaire, a évoqué la situation actuelle à Cuba et les conséquences concrètes de l’application du blocus pour la popu-lation et l’économie du pays. 

Granma 17 novembre 2023