Grand'Anse : progression alarmante d'une mystérieuse maladie à Fond-Rouge Dahere

Par Flavien Janvier, Le Nouvelliste, Haïti, publié le 5 janvier 2021 

Huitième section de la commune de Jérémie, une quinzaine d'enfants ont eu des nausées et des crises, avant de succomber peu de temps après de ces malaises. Alors que les habitants croient à l'origine de cette maladie, d'autres parlent d'une épidémie, les autorités sanitaires tentent de rassurer et d'expliquer la population sur ce phénomène. 

C'est une nouvelle source d'inquiétudes chez les autorités sanitaires grand'anselaises. Des enfants meurent et plusieurs autres ont été hospitalisés dans un état critique. Contacté par le journal, le responsable de la Direction sanitaire de la région, Dr Angelot Duverleson, tente de rassurer la population sur les rumeurs d'une épidémie, «Depuis deux jours, nos équipes sont déjà sur place pour une enquête préliminaire sur les causes de ces décès. Pourvu que je puisse vous rassurer selon nos premiers résultats, nous ne sommes pas en présence d'une épidémie», confie au journal le titulaire de la DSGA. 

«Ces dècès ne sont pas arrivés pendant une semaine, un jour ou des heures, je peux vous dire que j'ai les premiers jets de l'enquête sous mes yeux. Ces 15 morts ont été recensés sur une période allant de décembre de l'année dernière à fin février de l'année en cours et, selon nos premières hypothèses, la mort de ces enfants a été peut-être causée par une forte consommation d'un agent pathogène», ajoute le directeur. 

«Nous allons faire appel à d'autres experts du MSPP à Port-au-Prince afin d'approfondir l'enquête. Pour le moment, la population doit garder son calme en attendant le résultat final de nos investigations», conclut-il. 

«Toutes ces victimes qui ont connu nausées, évanouissements et crises vivent à Fond-Rouge Dahere. À la suite de ces symptômes, ils sont passés de vie à trépas entre minuit et une heure du matin, certains auraient même eu la bouche écumante», explique le CASEC de Fond-Rouge Dahere, M. Déjean Gabriel. 

Pour rappel, cette mystérieuse maladie a déjà tué 15 enfants, dont deux d'une même famille. Pierre Marie-Lourdes est la mère, son troisième enfant est aussi hospitalisé en présentant ces mêmes symptômes. Du côté de la police, la SDPJ a déjà procédé à l'arrestation de cinq présumés résidents de la zone, dont un hougan, accusés d'être à l'origine de cette mystérieuse maladie.